Nos Bulles

 

CHAMPAGNE / Mathelin brut

Fondée il y a environ un siècle, cette exploitation familiale dispose de 15 hectares de vignes dans la vallée de la Marne, à quelques kilomètres d’Epernay. Les trois générations qui se sont succédées ont toujours été animées par une recherche de qualité irréprochable, aussi l’élaboration complète des vins est faite à la propriété familiale. Que ce soit à la vigne ou au chai de vinification et d’élevage, tout est mis en oeuvre entre tradition et modernité afin d’obtenir des vins d’un rapport qualité prix impressionnant ; viticulture raisonnée, produits phytosanitaires et vinification certifiés bio sont les bases de cette recherche permanente de qualité.

Notre avis : Cette cuvée est issue de récoltes récentes mais se révèle d’une grande maturité; une bulle abondante mais fine, de beaux arômes de fruits secs, de châtaigne, de pâte de fruits, une bouche ronde et ample font de cette cuvée le parfait champagne d’apéritif !


CHAMPAGNE / De Sousa brut tradition

Erick De Sousa est un des viticulteurs les plus brillants de la Côte des Blancs, et certainement un des plus entreprenants vignerons de sa génération. Les vignes, conduitent en biodynamie, se situent dans les grands crus, sur les meilleurs terroirs: Avize, Cramant, Oger, Aÿ, et Ambonnay. Rajoutons à cela un joli patrimoine de vieilles vignes, des vinifications parcelle par parcelle en petites cuves, et tout est réuni pour élaborer de somptueuses cuvées dont Erick De Sousa est passé maître !

Notre avis : Un très joli champagne brut à la mousse fine, fin et floral au nez. De belles notes de mimosa, d’agrumes et de fruits murs, une fraicheur assez vive qui est bien équilibrée par une impression chaude de miel.


CHAMPAGNE / Dehours brut Vignes de la vallée

Ses vins côtoient déjà les plus grands de ce monde sur la carte des vins du prestigieux restaurant Les Crayères. 4éme génération de sa famille, implanté à Cerseuil, Jérome Dehours est un jeune vigneron au sommet de son art et sa recherche d’excellence est sans concession. Mais ce qui caractérise encore plus la production du domaine, c’est l’incroyable diversité de parcelles qui permet à Jérome Dehours de varier les assemblages et les combinaisons: 42 parcelles forment les 14 hectares de vignes sur 3 crus !

Notre avis : Cuvée issue majoritairement de pinot meunier, de chardonnay et de vin de réserve. D’un or intense, une effervescence généreuse et fine, ce champagne s’ouvre sur un bouquet séduisant de notes briochées et fruitées ( fruits jaunes, épices douces ). Un très beau champagne gourmand, rond, aérien et très frais !


CHAMPAGNE / Billecart-Salmon brut

Implantée depuis le XVIIe siècle à Mareuil-sur-Aÿ, cette maison propriétaire de 35 hectares a acquis une réputation internationale grâce à des champagnes aériens et d’un grand raffinement. Le complément de raisins se fait auprès d’un tissu de vignerons partenaires permettant un approvisionnement sur plus de 35 crus de la région. Quelles que soient les cuvées, finesse et élégance se marient pour offrir un plaisir à la dégustation sans pareil. Une maison comme il en existe peu en champagne !

Notre avis : Le brut réserve est un champagne aérien, subtil et harmonieux. Son assemblage se compose des trois cépages champenois ( pinot noir, pinot meunier, chardonnay ) en provenance des meilleurs terroirs de la vallée de la Marne. Le parfait complice pour un apéritif ou un cocktail dinatoire !


CREMANT DE LIMOUX / 1éres bulles rosé

L’Histoire du vignoble Languedocien remonte au Vème siècle avant J.C lorsque les Grecs y introduisirent la vigne et ses pratiques culturales.

Mais c’est en 1531 que les vins de Limoux vont entrer dans l’histoire lorsque les moines Bénédictins de l’Abbaye de St Hilaire, une commune voisine de Limoux, produisirent le premier vin effervescent au monde…la Blanquette de Limoux venait alors de naître.

Les premiers écrits mentionnent la présence de la Blanquette de Limoux alors servie à la cour du seigneur de la région : le Sieur d’Arques. Ce dernier avait pour coutume de lamper des Flascons de blanquette pour fêter dignement ses victoires. Quatre siècles plus tard, en 1946, forts de cette anecdote historique les vignerons fondateurs baptisèrent leur cave : Sieur d’Arques.

Notre avis : Une belle robe d’un joli rose saumoné et une mousse aux bulles persistantes appellent un mélange complexe entre des arômes de fruits à chair blanche (poire et pêche), ainsi qu’une légère note nectarine venant du pinot, qui évoluent ensuite vers des arômes de grillé, toasté, brioché, et apportent l’harmonie au bouquet par sa fraîcheur et sa vivacité. Une fois en bouche, la fraîcheur est caractérisée par une effervescence fine et soutenue par une belle acidité. Le vin est un mélange d’épices, de fruits à chair blanche ainsi que de notes de toasté et de grillé. La finale est longue et rafraîchissante.


Précédent

Comments are closed.